Nos formations

BTS Métiers de
l’Audiovisuel

La spécialisation en métiers de l’image est conçue pour affiner la perception visuelle des étudiants. Les futurs techniciens et opérateurs d’image sont formés pour orchestrer la mise en place et l’exécution des prises de vues et de l’éclairage nécessaires à la production de films, d’émissions télévisées ou de campagnes publicitaires.

Ces professionnels travaillent en étroite collaboration avec les réalisateurs, les producteurs, et les directeurs artistiques pour atteindre les objectifs visuels souhaités.

Lire la suite

Tout au long de leur parcours éducatif, les étudiants sont initiés aux fondamentaux du tournage audiovisuel. Ils explorent en profondeur les technologies liées aux équipements et supports de tournage, ce qui leur permet de maîtriser l’utilisation de caméras, tant analogiques que numériques, ainsi que les techniques d’éclairage (ajustements, mesurages, conception de plans lumineux) et les spécificités de la vidéo numérique.

De plus, ils acquièrent des compétences pratiques en matière de prise de vue, de mouvement de caméra, de composition de plans lumineux et de gestion d’équipes sur les plateaux de tournage.

Les étudiants sont formés pour garantir une qualité professionnelle des images, tant sur le plan technique qu’esthétique, et pour effectuer les ajustements nécessaires tout en respectant les délais du projet.

Le cursus est enrichi par des cours de physique appliquée à l’optique, à la photométrie, et à l’électricité, ainsi que par des modules d’économie, de gestion, de connaissance de l’environnement économique et juridique du secteur, sans oublier l’apprentissage de l’anglais, essentiel dans ce domaine à portée internationale.

Les pré-requis

PUBLIC : Être âgé de 16 à 29 ans révolus*
*Pas de limite d’âge pour les personnes bénéficiant d’une Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé.

Pré – Requis : BACCALAUREAT (français)

Durée : Janvier 2024 – Juillet 2025.

Lieu : Lycée Schoelcher, Fort-de-France Martinique

Rythme : alternance : 1 semaine en CFA – 3 semaines en entreprise

Nombre d’étudiants par session : Minimum : 15 – Maximum : 25

Modalités de recrutement

Étude du dossier, entretien individuel & test de positionnement écrit si besoin
Le recrutement s’organise à partir du mois de novembre 2023.

Pour les personnes en situation de handicap, nous mettrons tout en œuvre pour vous accueillir ou pour vous accompagner.

Vous pouvez nous contacter au 06 96 51 54 50.

Coût de formation : Formation financée par les OPCO*. Gratuite pour les apprentis.
*OPCO : Opérateurs de compétences.

Cout de formation : le coût de la formation s’élève à 9 950 € par étudiant  (Montant entièrement financé par les OPCO*). 

*OPCO : Opérateurs de compétences

Accessibilité et tolérance :

Le BTS audiovisuel du CFA MANS se déroule au sein d’un établissement permettant un accès pour tous (Lycée Victor Schoelcher). 

En effet, les personnes en situation de handicap bénéficient d’un accès  aux infrastructures de l’établissement.

L’ensemble de l’équipe du CFA est sensibilisé aux questions d’accessibilité, de situation de handicap, d’égalité de genre et d’identité sexuelle.  

Coordonnées du référent handicap : 06 96 51 54 50

Modalités d’évaluation d’atteinte des objectifs de la formation :

 

  • Tout au long de la formation, les apprentis devront passer des épreuves théoriques et pratiques  ponctuelles afin d’évaluer leurs acquis et connaissances.
  • A la fin du cursus les alternants devront se présenter à un examen final.
  • Une note supérieure à 10/20 est obligatoire pour l’obtention du BTS.  

Niveau de sortie à la fin du BTS : Bac +2

Secteurs d’activités :

  • Société de production audiovisuelle,
  • Prestataire technique (tournage et Post-production- Communication-Événement),
  • Chaînes de télévision généraliste, thématique, nationale, régionale, locale, Web-TV,
  • La production audio,
  • Les prestations de service (sonorisation),
  • Les diffuseurs et radiodiffuseurs,
  • Les structures culturelles (théâtres), Etc.

Passerelles : 

Description des modalités d’acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences et/ou par correspondance :

Le référentiel de certification est organisé en unités constitutives d’un ensemble de compétences et connaissances cohérent au regard de la finalité du diplôme. Il peut comporter des unités dont l’obtention est facultative. Chaque unité correspond à un bloc de compétences et à une épreuve.

 

Les candidats s’inscrivent à l’examen du diplôme. Ceux qui ont préparé le diplôme dans le cadre de la formation professionnelle continue ou de la validation des acquis de l’expérience reçoivent de manière automatique, pour les unités du diplôme qui ont fait l’objet d’une note égale ou supérieure à 10 sur 20 ou d’une validation des acquis de l’expérience, une attestation reconnaissant l’acquisition des compétences constitutives de ces unités du diplôme, et donc des blocs de compétences correspondants. Ceux qui ont préparé le diplôme par une autre voie reçoivent cette attestation s’ils en font la demande.

 

Le diplôme est obtenu par l’obtention d’une note moyenne supérieure à 10/20 à l’ensemble des épreuves. Le candidat ayant déjà validé des blocs de compétences peut être dispensé des épreuves correspondantes.

Poursuite de parcours :

Même si le BTS (brevet de technicien supérieur) est une formation professionnalisante, il est tout à fait possible de continuer vos études.

 

ÉCOLE DE CINÉMA – Aucun diplôme antérieur en cinéma ou audiovisuel en général n’est requis, mais il est impératif de réussir à passer les épreuves d’admission.

 

LA LICENCE CINÉMA ET AUDIOVISUEL – Le BTS est un diplôme reconnu par l’État de niveau bac+2. Il est donc envisageable de poursuivre ses études en rentrant directement en troisième année d’un cursus comme une licence universitaire, qui est la plus adaptée après un BTS en Audiovisuel. 

 

UNE LICENCE PROFESSIONNELLE (quelques exemples):

  • LP Activités de l’image et du son spécialité gestion de production audiovisuelle à Marne-la-Vallée
  • LP Communication et valorisation de la création artistique à Toulon
  • LP Techniques du son et de l’image spécialité Création réalisation et diffusion de produits multimédia à Angoulême
  • LP Journaliste rédacteur d’images et de sons à Valenciennes
  • LP Ressources documentaires et bases de données spécialité image fixe, image animée et son à Bordeaux

LA LICENCE PRO TECHNIQUES JOURNALISTES – Pour les nouveaux médias,

LES MASTERS UNIVERSITAIRES  (par exemple) :

– Master Création artistique à l’université de Grenoble III
– Master Cinéma et audiovisuel à l’université de Strasbourg II
– La Sorbonne Nouvelle propose quatre parcours en Master Cinéma et audiovisuel
– Le Master Lettres : Métiers de l’édition et de l’audiovisuel de La Sorbonne
– Master Art, Parcours international en études cinématographiques et audiovisuelles à l’université de Lille III
– Master 2 Image et société à l’université Evry-Val d’Essonne
– Master 2 Droit du cinéma et de l’audiovisuel à l’université Jean Moulin Lyon 3
– Master Ingénierie de l’image, ingénierie du son à l’université de Brest
– Master mention Audiovisuel, Médias Interactifs Numériques, Jeux parcours Productions à l’université Polytechnique Hauts-de-France

NB : CERTAINS DE CES DIPLOMES POURRONT ETRE ACCESSIBLES AU SEIN DE NOTRE STRUCTURE PROCHAINEMENT !

Modalités pédagogiques

 

  • Formation en rythme alterné CFA / Entreprise. 
  • Évaluation des besoins et du profil du participant. 
  • Apport théorique et méthodologique. 
  • Contenus des programmes adaptés en fonction des besoins identifiés pendant la formation. 
  • Questionnaires, exercices et étude de cas etc…
Éléments matériels :

 

  • Mise à disposition de tout le matériel informatique et pédagogique nécessaire, 
  • Support de cours au format numérique projeté sur écran et transmis au participant par mail à la fin de la formation, • Livret d’apprentissage (suivi de la formation en CFA).
Indicateurs

Indicateurs : les premiers indicateurs seront renseignés en fin de première année (juillet 2024)
• Le taux d’obtention de la certification (A préciser en fin de première année)
• Le taux de poursuite d’études (A préciser en fin de première année)
• Le taux d’interruption en cours de formation (A préciser en fin de première année)
• Le taux d’insertion professionnelle des sortants de l’établissement concerné, à la suite des formations
dispensées (A préciser en fin de première année)
• La valeur ajoutée de l’établissement (A préciser en fin de première année)

Option :
Métiers du son
Option :
Métiers de l'image

En savoir plus

Option :
Montage et
post production
Option :
Gestion de production